Il ne veut pas d’enfant

Tout problème a une solution, nous sommes là pour vous aider !

Il ne veut pas d’enfant

18 mars 2021 Astuces Conseils 0
un enfant

 


Arrivé à une période de votre vie, il vous tarde d’avoir des enfants plus précisément vos propres progénitures. Cependant, lorsque vous êtes prête pour faire le grand saut et devenir maintenant maman, lui peut-être ne l’est pas encore. C’est difficile de le convaincre autrement s’il n’est pas encore prêt, mais rassurez-vous ce n’est pas impossible. Parfois, il suffit juste d’adopter les bonnes manières et hop au galop, la parentalité vous attendra les bras ouverts. Par ailleurs, afin de réussir votre coup, il va falloir choisir les bons mots ainsi que les bonnes attitudes. C’est justement de cela que traitera cet article. Il est temps d’avoir une petite dose de maturité afin d’accomplir votre rêve. Rien ne se fera sans une pointe de courage et d’optimisme. Alliez ces deux caractères et vous allez voir qu’accomplir de grandes choses ne sera pour vous que des plus faciles. Être parent est une véritable aubaine. Pour l’instant, il ne veut pas d’enfant, mais avec votre aide cela changera certainement. Gardez en tête que l’amour peut passer tous les obstacles.

Comprenez pourquoi il ne veut pas d’enfant

Il se peut que votre homme rencontre des blocages pour tout ce qui est question touchant le sujet sensible sur les enfants. Votre mission maintenant est de chercher en profondeur le pourquoi du comment. Peut-être est-ce en raison d’un passé tourmenté, de famille dysfonctionnelle, d’une relation antérieure qui lui a enlevé tout goût d’être père ou simplement d’une douleur post accouchement : endeuillé par la mort de son bébé. Les raisons n’en manquent pas. Il faut l’aider à dépasser ce cap, l’amener à se confier naturellement. Ce genre de blocage vous marque à jamais, c’est sûr. De ce fait, vous devriez le prendre en compte dans vos équations. Il ne veut pas d’enfant, pourquoi ? Et comment pourrais-je l’aider à affronter ces démons du passé ! Si vous arrivez à élucider cette énigme et que vous lui faites part de vos solutions avec tact, eh bien à coup sûr, dans peu de temps vous serez des parents formidables. Les hommes sont moins emballés à l’idée d’être père que les femmes, néanmoins ils sont très impliqués et des plus appliqués lorsqu’ils sont prêts.

Un passé qui verrouille la paternité

Un gouffre béant s’est installé en lui. Le passé peut être le verrou qui le bloque face à l’idée d’être père. Dans la plupart des cas, soit dès son plus jeune âge, il a peut-être été victime de séquestration par son paternel. Une carence paternelle peut être une explication plausible. Le manque d’amour, l’absence d’attention et de tendresse peuvent vous dégoûter de la parentalité en un rien de temps, et cela à vie. Pour trouver la clé qui permet de déverrouiller cette porte menant à la paternité, il ne faut surtout pas lui mettre la pression, soyez une femme cool avec son homme. Aidez-le petit à petit à gagner en confiance, dites-lui sincèrement qu’il n’est pas son père, ni l’image de ce père cruel qu’il a si peur qu’on le compare. Le passé a été une épreuve horrible pour lui, il faut qu’il arrive à dépasser ces sentiments vécus dans le passé. Sans cela, le passé sera toujours ancré au fond de lui. Un papa est quelqu’un qui va protéger son enfant coûte que coûte. En gros, c’est déjà ce qu’il fait, mais sans s’engager, car son réel enfant ne verrait jamais le jour s’il restait dans cette tendance.  Bref, ça ne va pas être facile si vous voulez avoir la chance d’être une mère dans ces conditions.

Ce n’est pas que vous plus prête que lui

C’est toujours comme ça : « Je suis prête à être parent, mais lui non ». Vous allez vous demander, que faut-il faire pour remédier à cela ? Eh bien tout d’abord, voyez toutes les raisons qui vous ont poussé à en vouloir, et pour lui, c’est encore un grand “non” ! Faites-lui part de vos pensées et franchement, allez-y cash… Du genre “mon cycle biologique avance à grandes enjambées, je commence à devenir vieille” ou même : “il est temps de mettre en œuvre le fruit de notre amour ». Enfin, dévoilez-lui le fond de votre pensée. Plus vite il le connaîtra, plus vite vous saurez comment vous positionner plutôt que d’être contredite pour tout ce qui est la question d’avoir un bébé. Essayez aussi de le comprendre en envisageant de se mettre à sa place pour mieux discuter du projet avec lui. Écoutez-le du mieux que vous pouvez, un enfant, c’est une grande responsabilité, vous serez totalement accaparé lorsque vous serez 3. En un mot, tout est une question de timing, de moment et de circonstance propice. Ce genre de décision nécessite de la réciprocité. Si vous voulez être une maman comblée, lui aussi doit vouloir être papa et en voir les avantages.

Communication dans un couple

Adoptez une communication positive

Discuter, parler, communiquer, c’est la clé qui ouvrira la porte de votre futur. Autrement dit, sans échange vous n’arriverez à aucun consensus. Il doit comprendre les choses, de plus vous êtes tenu de le comprendre en retour encore mieux. L’approche idéale dans ce genre de situation, c’est une communication positive. Échangez de manière à être à l’écoute et à vous mettre de sa longueur d’onde. Soyez franche et parlez à cœur ouvert. Ici, il n’est pas question de le forcer ou quoi que ce soit d’autre. Dans cette situation, c’est surtout de le mettre à votre place, lui faire ressentir que dans la vie, il y a plus important que de vivre en égoïste. S’engager dans la parentalité est certes un sujet sensible pour les couples qui se sont habitués à une vie à deux tranquille. Mais il n’est pas question de fermer indéfiniment les yeux dessus, non ! Prenez le temps de discuter de votre avenir en tant que couple. Des chiens ou chats ne constituent pas une famille, même s’ils sont proches, ils ne pourront jamais remplacer celle d’un enfant surtout si c’est le vôtre.

Est-ce vraiment lui qui refuse ?

Dans tous les cas, posez-vous cette question : est-ce vraiment lui qui refuse ? Vous ne voulez peut-être pas vous l’avouer, mais il se peut que vous en soyez en partie la cause. Il refuse en raison que vous lui mettez la pression. Il refuse parce que vous lui fatiguez sans cesse de cette discussion déjà beaucoup trop “barbante” pour lui. Entre vous, le fun et l’excitation du début se dissipent progressivement. Il refuse parce que vous vous focalisez dessus en effaçant la vie réelle qui se mène autour de vous. Il refuse juste parce que vous lui faites peur. Mais au fond, pourquoi agissez-vous comme cela ? Peut-être que vous avez encore peur vous-même de la parentalité ! Être mère vous met une pression importante, quitte à mettre tous vos tracas sur le dos de votre mari. Ce n’est jamais facile de prendre une telle décision dans une vie, c’est même tout à fait normal d’avoir la frousse lors de ces grandes décisions, puisque forcément une grande décision implique un grand changement. En somme, regardez la situation sous tous ses angles : de son point de vue et du vôtre. Essayez de vous comprendre vous permettra d’avancer. Il ne veut pas d’enfant, aidez-le à avancer dans ces idéaux. Ensemble, vous allez pouvoir construire votre petite famille. Tout se fait à deux pour réussir son mariage, n’est-ce pas ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.